Aller au contenu principal
Affaires

Le nouveau laser picoseconde à double longueur d'onde mise sur une tendance au regret du tatouage


Plus les consommateurs se font tatouer, plus ils finissent par regretter d'être passés à l'acte. L'encre incrustée dans la peau, qui plaît tant aux jeunes adultes, devient souvent bien moins attrayante auprès des employeurs, acteurs significatifs, et même auprès des porteurs de tatouages après plusieurs années.
New Picosecond Dual Wavelength Laser Capitalizes on Tattoo Regret Trend